focus sur les encombrants

Focus sur le retrait des encombrants

Que l’on soit un particulier ou un professionnel, il n’est pas toujours aisé de trouver un point de chute à ses encombrants. Ces déchets pour la plupart très volumineux sont souvent très difficiles à évacuer. C’est pourquoi de nombreuses structures privées ou publiques proposent de se charger du retrait des encombrants pour leurs clients, et ce, dans plusieurs villes de France. Qui sont-elles ? Quels sont les types de déchets ? Comment se déroule la collecte des encombrants ? Existe-t-il des alternatives au ramassage classique ? Autant de questions auxquelles nous proposons des réponses dans cet article.

Les types de déchets

Avant toute chose, il est important de noter qu’il existe de nombreuses sortes de déchets. Parmi ces multiples catégories, il y a les ordures dites encombrantes. Cette qualification est attribuée dans la plupart des cas à des débris occupant énormément d’espaces. En plus, il est quasiment impossible de se débarrasser des encombrants en utilisant des moyens classiques de ramassage comme les sacs et bacs à ordure. Il peut s’agir en effet d’objets comme des appareils électroménagers, des accessoires de literies et de draperie ainsi que des meubles. En guise de rappel, il ne faut pas confondre encombrants et déchets ménagers. Vous pouvez avoir plus d’informations sur les encombrants par le biais de plateforme comme info-déchet. Les ordures ménagères concernent uniquement les résidus issus de la réalisation d’activités domestiques. Et, ceux-ci sont pris en charge par les méthodes de ramassage usuelles.

Par ailleurs, il existe aussi une autre catégorie de déchets désignés par l’appellation déchets spécifiques. Ici, il est question des ordures inflammables, toxiques voire cancérigènes. Ces débris sont la plupart du temps des bidons usagés de produits chimiques. Pour rappel, ceux-ci ne sont pas pris en charge par la collecte classique des déchets.

La collecte des encombrants

Le ramassage des encombrants est une activité régie en France par les autorités municipales. Cela signifie que cette collecte est effectuée de façon systématique par le service de déchetterie des mairies locales. Par conséquent, il suffirait de s’y rendre pour obtenir toutes les informations utiles en ce qui concerne les heures et jours de passage. Toutefois, si l’on ne souhaite pas patienter jusque-là, il est également possible de s’informer en ligne sur l’emplacement des déchetteries de sa localité avant d’y déposer soi-même ses encombrants. En plus, il existe l’option des demandes de retrait d’encombrants. A ce niveau, il s’agit de faire une demande via un formulaire numérique disponible sur le site en ligne de la mairie que l’on souhaite contacter ou par téléphone. Suite à cela, les équipes du service déchèterie de la mairie sont dépêchées sur place pour procéder au ramassage. Et ce, dans un délai de 24 à 72 heures après la demande.

Outre le ramassage des encombrants fait par le service public, il y a aussi l’option des entreprises privées. Ces entreprises spécialisées dans l’évacuation de déchets de tout type disposent d’une logistique de pointe mais aussi d’agents formés au métier de la manutention. Ces ressources internes leur permettent d’effectuer l’enlèvement des encombrants en une seule fois. Ce qui est très avantageux lorsque l’on souhaite rapidement se débarrasser d’une grande quantité d’encombrants. Pour les contacter, il suffit de recourir à un navigateur web, y faire quelques recherches afin d’accéder aux coordonnées de ces sociétés disponibles sur leurs sites en ligne. Cependant, il est conseillé de comparer les devis gratuits de ces structures avant de les solliciter afin d’obtenir un bon rapport qualité-prix.

La disposition des encombrants

Parlant de disposition des encombrants, il est important de souligner que l’on ne peut pas stocker ses déchets à n’importe quel endroit. Il n’est pas rare néanmoins de voir certaines personnes faire le choix de la facilité en laissant leurs encombrants à l’abandon en bordure de rue. Une telle attitude est considérée comme une infraction à la loi et est passible d’une amende allant de 200 à 750 € suivant la gravité du dépôt sauvage effectué. En cas de récidive, l’amende peut être revue à la hausse et atteindre même les 3000 €. Cela dit, il existe des moyens légaux de conserver ses encombrants avant ramassage. Entre autres moyens, il y a :

  • les garde-meubles ;
  • les entrepôts publics ;
  • ou encore l’option de l’entreposage dans un garage

A ce stade, il faut souligner qu’il est indispensable de procéder au nettoyage régulier du lieu d’entreposage des encombrants. Cette action évite la formation de germes et donc la prolifération de bactéries potentiellement dangereuses pour la santé.

Les alternatives au ramassage classique

Contrairement à l’opinion selon laquelle l’unique solution pour réduire le nombre des encombrants est de s’en débarrasser, il existe des alternatives viables au ramassage classique. L’une d’entre elles est le recyclage. En effet, il est possible de donner une seconde vie à ces objets. Pour cela, il faut se munir de patience mais aussi faire preuve de créativité en leur trouvant une nouvelle utilité.

Aussi, il est possible de faire dons de vos objets encombrants et encore utilisables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.