SOMMAIRE

Newsletter N°7 | Février 2007


Objectifs de ce bulletin de liaison

Ce bulletin a pour objectif de favoriser l'échange et la diffusion d'informations et d'expériences entre les acteurs participant à la campagne transfrontalière de minimisation des déchets ménagers « Acheter malin, c'est jeter moins !». Les opérateurs de terrain de ce projet sont :

  • Espace Environnement, asbl (Belgique).
  • IPALLE, Intercommunale de propreté publique du Hainaut occidental (Belgique).
  • INTERSUD, Intercommunale pour le développement économique et l'aménagement du territoire du sud Hainaut (Belgique).
  • LMCU, Lille Métropole Communauté Urbaine (France).
  • La Ville de Lille (France).
  • CLCV, Consommation, Logement et cadre de Vie (France).

Les partenaires de ce projet sont les communes de l'IPALLE, d'INTERSUD et les cinq communes de la LMCU (Lille, Lommes, Hellemmes, Leers et Wattrelos).


Composter? Pour quoi faire?

Près de la moitié de nos poubelles est constituée de déchets organiques de cuisine et de jardin. Les composter est une façon intéressante et économique de réduire ses déchets à la source, tout en produisant, pour trois fois rien, un amendement de sol de qualité.
Composter dans les règles de l’art n’est pas si difficile mais requiert, malgré tout, un peu d’apprentissage.
C’est pourquoi, un peu partout en Belgique et, maintenant aussi dans le Nord de la France, des équipes de formateurs dispensent leur savoir à des candidats guides qui deviendront, demain, de véritables ambassadeurs de proximité de la prévention auprès de leurs voisins, amis et connaissances.
Ces formations sont, pour la plupart, dispensées par le Comité Jean Pain asbl.

 

Vincent Gobbe
Comité Jean Pain


Le Comité Jean Pain : un partenaire incontournable en matière de compostage individuel

Présent dans les trois régions belges (Wallonie/Flandre/Bruxelles) depuis plus de 20 ans, le Comité Jean Pain (CJP) est le spécialiste incontournable du compostage individuel. Il a ainsi participé à la formation de plusieurs centaines de guides et maîtres composteurs bénévoles, en partenariat avec des communes et intercommunales désireuses d'intégrer la prévention dans leur plan de gestion des déchets.

"A Bruxelles" explique Vincent Gobbe, le Président de l'antenne bruxelloise du CJP "le maître composteur est véritablement rentré dans les moeurs. Le concept est, en effet, connu de la moitié de la population, ce qui représente une réelle performance! Il faut dire que la prévention, en amont de la production de déchets, a rapidement été inscrite dans les priorités de la Région. Le compostage à domicile s'est donc progressivement imposé, à la fois pour ce qui est des déchets de cuisine mais aussi de jardin... et ce même si la zone est fortement urbanisée. Cela étant, il est encore possible d'aller plus loin dans la démarche en faisant, notamment, la promotion de l'éco-jardinage, autrement dit de la gestion diférente et différenciée du potager et du jardin d'agrément. Différente parce que n'employant pas de pesticides, par exemple. Différenciée parce qu'il est clair que toutes les zones d'un jardin (plate-bandes, pelouse, potager, ...) ne doivent pas être abordées de la même manière puisqu'elles ont des objectifs différents."

Fort de son expérience en Belgique, les formations dispensées par le CJP intéressent de plus en plus de collectivités locales françaises. Le Comité Jean Pain a donc déjà établi des contacts avec, entre autres, la Vendée, le Val de Sambre, l'Ile-de-France, la Lorraine, la Région Rhône-Alpes, ... et le Nord - Pas de Calais. Ainsi, la Communauté Urbaine de Dunkerque (CUD) et les Communautés d'Agglomération de Saint-Omer (CASO) et de la Porte du Hainaut (CAPH) ont déjà envoyé leurs équipes se "frotter" au compostage en Belgique, en vue d'exporter les techniques sur leur propre territoire. Un véritable projet de centre de formation au compostage est d'ailleurs en cours d'élaboration à la CAPH, en collaboration avec le Lycée Horticole de Raismes et les Jardiniers de France.

"Ces échanges transfrontaliers sont vraiment intéressants pour les deux parties" souligne Vincent Gobbe "dans la mesure où ils permettent de se familiariser avec une autre réalité, une autre approche de la thématique... et ainsi d'enrichir sa propre démarche. En ce sens, je rêve un peu à la création d'une antenne française du Comité Jean Pain, qui autoriserait une diffusion plus large de l'information, ainsi qu'une extension du réseau d'influence actuel de l'association."
Et pourquoi pas, après tout?


 

 

Evaluation : Près de la moitié de la population d’Ipalle et d’Intersud connaissent l’existence des guides composteurs !

Des sondages auprès de la population des deux zones belges du projet sont organisés chaque année, dans le cadre de l’évaluation globale du projet Minidéchets Plusieurs indicateurs sont ainsi être suivis d’année en année (proportion de la population déclarant boire de l’eau du robinet, composter à domicile, acheter des produits générant moins de déchets, … etc).

Parmi les résultats ressortant de ces sondages, le taux notoriété des guides composteurs est intéressant à relever. En effet, à fin 2006, près de 4 personnes sur 10 (38%) connaissaient l’existence des guides composteurs, ce qui loin d’être négligeable.

Par ailleurs, la comparaison des résultats issus des différents sondages (2003, 2004 et 2006) laisse apparaître, au fil des ans, une augmentation significative du nombre de personnes compostant leurs déchets de cuisine et/ou de jardin. Rapporté sur l’ensemble de la population, ce sont donc environ 20.000 personnes qui ont commencé à composter leurs déchets organiques depuis 2003.


L’ensemble des résultats seront disponibles prochainement sur le site www.minidechets.org


Opération pilote : La Ville de Leers dit OUI au compostage à domicile! 

De juin à octobre 2005, la Mairie de Leers a distribué gratuitement un bac composteur auprès de 41 ménages volontaires possédant un jardin dont la superficie varie entre 200m2 et 1500 m2 (30 d’entre eux possèdant également un potager).
Afin de valider la pertinence et l’intérêt de l’action, cette opération vient d’être évaluée, par le biais d’un questionnaire d’enquête complété par les différentes familles « test ».

Les résultats remarquables sont les suivants :

  • Les principaux déchets compostés sont les déchets de jardin (feuilles, tailles de haies, pelouse…) à 97,4%, suivis des déchets de cuisine (épluchures, marc de café, légumes et fruits avariés…) à 94,7%.
  • Viennent ensuite les déchets du potager (65,8%) et les déchets domestiques (papier journal, cendres, copeaux de bois…) à 57,9% ;
  • Au total, les ménages ont composté 26 645 Litres de déchets. Cela équivaut au remplissage de 33,3 composteurs de 800 L soit une moyenne de 701,2 L/famille ;
  • Les principales interventions apportées sont le mélange et l’arrosage du compost (63,2% chacun). Le retournement arrive en troisième position (47,4%(. Les autres interventions sont liées à l’utilisation d’activateur de compostage chimique ou naturel et à l’ouverture périodique du couvercle du composteur ;
  • 87% des usagers ne constatent pas d’odeurs provenant de leur composteur. 16 personnes ont constaté de légers désagréments par des nuisibles. Les plus cités sont les mouches et moucherons. Les rongeurs et insectes ne sont cités que par 3 personnes.
  • 95% des utilisateurs sont satisfaits de leur composteur ;
  • La communication et l’information des usagers a été significative.
  • 70,3% des usagers utilisent encore leur bac vert (collecte des fermentescibles) en plus de l’utilisation du composteur.

On peut donc en conclure que l’opération de compostage sur la ville de Leers a permis d’éviter un flux de collecte sélective de 26 645 Litres en l’espace de 6 mois via l’utilisation des composteurs individuels.
Cette grande quantité a pu être ainsi transformée en compost par le volontariat des ménages impliqués qui, pour 95% d’entre eux, sont satisfaits de leur composteur. Les nuisances relevées (odeurs, mouches…) sont minimes et sont inhérentes au procédé.
L’information et la communication des utilisateurs ont été nécessaires à la bonne conduite du projet. Ainsi grâce à l’organisation d’une réunion d’information, la diffusion d’une brochure et l’intervention du guide composteur, 95% des enquêtés ont estimé être suffisamment informés sur les techniques de compostage.

La reproduction de ce type d'opération pilote est actuellement à l'étude au sein des services de Lille Métropole Communauté Urbaine.

 

Les guides composteurs d'Ipalle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Les guides composteurs d'Intersud


Rencontres annuelles des guides composteurs sur les zones Ipalle et Intersud

1. Troisième année consécutive et troisième succès pour la désormais traditionnelle rencontre des guides composteurs du Hainaut occidental.
3 juin 2006 – site de la Marmite à Tournai

 

Cette année, c’est l’eau, élément fondamental d’un compostage de qualité, qui a été mise à l’honneur, grâce à plusieurs présentations de qualité, notamment réalisées par le Réseau Eco-Consommation, à savoir :

  • La récupération de l’eau de pluie : un bon plan pour la maison et le jardin ;
  • La mare, outil de gestion écologique du jardin ;
  • La valorisation des eaux usées par le lagunage ;
  • Economiser l’eau de distribution ou les principes de l’éco-consommation ;
  • Le cycle de l’eau. 

Outre cette partie concernant l’eau dans tous ses états, les activités, l’actualité ainsi que les projets de l’ensemble des groupes de guides composteurs ont été présentés, ainsi qu’un reportage sur l’opération « compostage à domicile » de Leers (voir supra).

Après un barbecue convivial, l’après-midi a été consacré à des démonstrations de matériel de broyage et de gestion écologique des pelouses.

Rendez-vous est déjà pris pour l’an prochain !

 

2. Première réunion pour les guides composteurs de la zone Intersud
7 octobre 2006 – Aquasacope de Virelles


Se rencontrer, apprendre à se connaître, échanger des idées et acquérir des connaissances supplémentaires sur les techniques de compostage et de jardinage, et, de manière plus générale, sur les problématiques environnementales… tels étaient les objectifs de cette première réunion des guides composteurs d’Intersud.
Après une présentation détaillée des autres thématiques développées dans le cadre de la campagne « Acheter malin, c’est jeter moins ! » (eau du robinet, réemploi, achats malins), les participants ont été invités à une découverte des milieux aquatiques et forestiers grâce à un parcours guidé de l’Aquascope par Eddy Mercier et Pierrine Meessens, tous deux accompagnateurs nature et formateurs au sein du Comité Jean Pain.
Après le repas, une conférence consacrée à l’utilisation des racines de saison et des plantes sauvages en cuisine a été présentée par Nicole Collins, naturaliste.
Au vu de la satisfaction générale à l’issue de la journée, gageons que cette première rencontre ne sera pas sans suite !


Activités des guides composteurs près de chez vous.

Les guides composteurs préparent activement le printemps!
Restez attentifs à l'agenda des manifestations dans les semaines qui viennent. La plupart des activités et permanences reprendront début mars... !


"Impliquer, motiver et accompagner des guides composteurs sur de grandes zones territoriales : les clés de la réussite" : les actes sont disponibles en ligne

Près de la moitié du contenu de nos poubelles est constituée de déchets verts du jardin, du potager ou de la cuisine.

Afin de limiter à la source cette fraction organique, de plus en plus de communes et intercommunales en Europe se lancent dans la mise en place de programmes de formation de guides composteurs bénévoles. Cela dit, recruter et former des volontaires ne sont qu’une première étape et ne suffisent pas à garantir le dynamisme des guides composteurs, une fois sur le terrain. Créer et entretenir l’esprit d’équipe, tenir compte des talents individuels et les encourager, stimuler la créativité et l’initiative, organiser le travail en commun, voire gérer les conflits sont autant de paramètres essentiels au bon fonctionnement des groupes à moyen et long termes.

Dans ce contexte, et dans le cadre du projet Interreg IIIB REDUCE, un séminaire transnational a été organisé à la Communauté Urbaine de Dunkerque le vendredi 17 mars dernier, sur le thème "Impliquer, motiver et accompagner des guides composteurs sur de grandes zones territoriales : les clés de la réussite".

L’ensemble des présentations réalisées à cette occasion sont désormais téléchargeables gratuitement sur www.reduce.be (onglet « institutions », puis « séminaires »)


Liens utiles

Envie d’approfondir vos connaissances en matière de compostage ? Voici un inventaire non exhaustif des sites web intéressants sur le sujet :

www.compostage.info 

Pour tout savoir sur le compost

http://www.comitejeanpain.be/

Le site du Comité Jean Pain

http://mrw.wallonie.be/dgrne/education/compost/

Le site de la Région wallonne consacré au compostage

http://users.swing.be/jardinature/page_compostage.htm

Le portail de deux passionnés du jardinage

http://www.ademe.fr/particuliers/Fiches/compost/index.htm

Fiche-conseil sur le site de l’ADEME

http://www.fne.asso.fr/preventiondechets/dossiers/dossiers4.htm

Infos compostage sur le
site de France Nature
Environnement

http://www.compost.org/frqna.html

Site du Conseil canadien du compostage

… et bien d’autres encore !

Consultez également les sites des partenaires de la campagne, ainsi que ceux des différents groupes de guides actifs sur les zones concernées.

Vous en connaissez d’autres, non répertoriés ici ? Faites-le nous savoir !

 

Agenda

Découvrez les prochains rendez-vous de proximité que vous fixe la campagne « Acheter malin, c’est jeter moins ! » sur www.minidechets.org

Espace Environnement asbl, 29 rue de Montigny, 6000 Charleroi
( 00 32 (0)71/300.300, téléfax 071/509.678 

 

   

Je ne veux plus recevoir cette newletter (désinscription)